Tout Savoir
  • La collection
La collection Tout Savoir


Retour à l'accueil

Sciences économiques et sociales


1. Comment les revenus et les prix influencent-ils les choix des consommateurs ?


À retenir Comment faire S'exercer

 

Qu'est-ce que le revenu disponible ?

En économie, lorsque l'on parle de revenu disponible, il s'agit des ressources dont disposent les ménages pour consommer, après réception des revenus (salaires) et revenus de transferts (prestations sociales, par exemple les allocations familiales) et paiement des prélèvements obligatoires (impôts, cotisations sociales).

Le revenu disponible permet aux ménages de consommer et d'épargner

La consommation des ménages varie en fonction de leur revenu, mais aussi de leur environnement économique et social. Par exemple, un ouvrier à faible salaire consacrera une plus grande partie de ses revenus aux dépenses de base (alimentation, logement…) alors qu'il restera à un cadre supérieur à hauts revenus, une fois les dépenses de base acquittées, plus de revenu disponible pour sa consommation en loisirs ou en culture. Globalement, la consommation a nettement évolué depuis 50 ans. Les dépenses de santé et de loisirs ont vu leur part fortement croître.

L'épargne correspond à la partie du revenu disponible qui n'est pas consommée. Le taux d'épargne des ménages représente la part de revenu que ceux-ci consacrent à l'épargne. Le taux d'épargne varie en fonction du revenu (plus il est élevé, plus le taux d'épargne est élevé) et en fonction du taux d'intérêt qui rémunère l'épargne (quand il est élevé, les ménages sont incités à épargner).

La demande de biens est déterminée par le revenu du consommateur

L'élasticité-revenu (variation de la demande par rapport au revenu) mesure le degré de réaction de la demande d'un bien à la variation du revenu.

Ainsi, quand le revenu d'un consommateur augmente, sa demande de biens inférieurs (de première nécessité) diminue car il les remplace par des biens de meilleure qualité (biens normaux, dits aussi biens nécessaires). On parle alors d'élasticité-revenu négative.

Quand la consommation de biens supérieurs (ou biens de luxe : culture et loisirs, par exemple) croît plus vite que l'augmentation du revenu, on dit que l'élasticité-revenu est positive.

Le prix des biens influence la demande du consommateur

L'élasticité-prix (variation de la demande par rapport au prix) mesure le degré de réaction de la demande d'un bien à la variation de son prix. En principe, la demande d'un bien diminue lorsque le prix de ce bien augmente. Le prix et la demande varient en sens contraire : l'élasticité-prix est alors négative.

La demande d'un bien peut être plus ou moins élastique au prix de ce bien, c'est-à-dire réagir plus ou moins fortement à la hausse ou à la baisse du prix. Si les biens supérieurs (comme des produits de luxe) sont souvent très élastiques aux prix, les biens normaux comme l'alimentation sont peu élastiques car ce sont des biens dont on peut difficilement se passer.



 
Grande Section
CP
CE1
CE2
CM1
CM2
Hatier